De nos jours, tout est devenus connecté, des objets du quotidien jusqu’aux accessoires, rien n’y échappe. Et aujourd’hui c’est l’industrie du textile que cette tendance vise !

En effet, des chercheurs de l’université de Tokyo, seraient ainsi entrain de travailler sur une sorte d’encre conductrice élastique composée de particules d’argent, de caoutchouc fluoré et d’un solvant organique, qui pourra être imprimée sur du tissu et qui pourra garder ses propriétés conductrices même si ce dernier est étiré jusqu’à 2,5 fois sa taille.

Cette encre à déjà été testée sur un bandeau de poignet équipé de 9 électrodes qui ont étés parfaitement fonctionnelles malgré les plies et les froissements mais l’équipe ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Même nos pantalons seront connectés, je me demande à quoi ça pourrait servir !

Source : nature.com

(Vus 71 fois, 1 visites Aujourd'hui)

Lire aussi  Connexted, une nouvelle plateforme de tests d’objets high-tech