En effet, même après une année riche en lancements et en bons smartphones, et après le départ de 10.000 employés annoncé la veille du lancement des iPhone 6s et 6s Plus, le constructeur ne réussit toujours pas à augmenter ses chiffres d’affaire et se retrouve donc obligé de virer les salariés moyens et peu performants mais avec une compensation assez importante.

Ainsi, la firme va encore se retrouver avec 30% de ses employés en moins et surtout ceux appartenant au secteur de la finance, celui des ressources humaines et celui des divisions marketing.

Source : koreatimes.co.kr

Lire aussi  Écran du Galaxy Note 9, une performance qui place la barre encore plus haut selon le site DisplayMate