Des chercheurs américains de l’université de l’Iowa travaillent sur une batterie lithium-ion auto-destructible, cette batterie est composée de polymère, un matériau léger qui fond lorsqu’il est exposé à des températures supérieures à 100 °C.

Ce module de 1 mm de large, 5 mm de long, et 6 mm d’épaisseur fourni 2,5V et se dissout 1000 fois plus vite que les précédents du même type.
Cette batterie n’est pas encore disponible sur le marché.

Source : spectrum.ieee.org

(Vus 73 fois, 1 visites Aujourd'hui)

Lire aussi  Le Big Data, l’arme secrète de l’équipe allemande lors de la World Cup