En effet, c’est le cas de Justin Bellanco, 26 ans qui le prouve, puisqu’en abusant des likes sur le profil de son ex copine, qu’il s’est retrouvé en prison, et qu’il a du payer une caution de 5 000$ pour sortir.

Il faut quand même préciser que le jeune homme a déjà été accusé de harcèlement et de menaces à l’encontre de cette fille un mois auparavant et qu’on lui avait ordonné de cesser de lui nuire.

Heureusement d’ailleurs que grâce à Facebook, la jeune femme a pu faire arrêter Justin, qui justement au moment de son interpellation, se trouvait à quelques pâtés de maison de l’appartement où elle habite alors qu’il habite à plusieurs kilomètres de là.

Lire aussi  Dépêchez vous, Amen Bank fait profiter les 100 premiers développeurs d’un pack numérique gratuit :