« Nous avons activé le “Safety Check” aujourd’hui à Lahore, au Pakistan, après un attentat à la bombe qui y est survenu. Malheureusement, de nombreuses personnes qui n’étaient pas affectées par cet événement ont reçu une notification leur demandant si elles allaient bien»

a d’ailleurs indiqué le groupe dans un communiqué après avoir réglé le problème.

La question qui se pose encore, c’est pourquoi Facebook ne s’excuse pas auprès de la Tunisie pour l’absence de cette fonctionnalité chez nous !

Lire aussi  Exprimez-vous autrement grâce aux nouveaux boutons sur Facebook