Pour animer ce réseau d’écoles numériques sur le continent africain, la Fondation Orange et Wiki In Africa, en partenariat avec le Ministère de l’Education, ont décidé de lancer, durant l’année scolaire 2017-2018, le concours d’écriture WikiChallenge Ecoles d’Afrique. Deux écoles numériques tunisiennes se sont ainsi distinguées au niveau africain, en remportant deux prix : l’école de Skhira à Testour, qui a eu le premier prix pour son article sur les fêtes en Tunisie et celle de Bechni à Kébili, le prix Coup de cœur du Jury pour son article sur les jeux populaires sahariens.

Pour les féliciter, reconnaitre leur implication et encourager leur engagement, la Fondation Orange, Wiki In Africa et le Ministère de l’Education ont décidé d’organiser une  cérémonie de remise des prix de cette première édition du WikiChallenge, écoles primaires d’Afrique – année scolaire 2017-2018, au Centre National des Technologies en Education (CNTE), en présence de Hatem Ben Salem, Ministre de l’Education, Christine Albanel, Thierry Millet, Directeur Général d’Orange Tunisie et Mehdi Ezzine, Directeur Général du CNTE.

Rendez-vous a d’ores et déjà été pris pour cette année scolaire 2018-2019 et le lancement de la seconde édition du concours, WikiChallenge Ecoles d’Afrique, avec la participation de davantage de pays africains dans lesquels le Programme des écoles numériques de la Fondation Orange est déployé.

image001(1)

Les Maisons digitales pour l’autonomisation des femmes

Le programme des Maisons Digitales vise à favoriser l’insertion professionnelle des femmes et/ou développer leur activité génératrice de revenus à travers l’alphabétisation et des modules de formation en entrepreneuriat de base utilisant des outils numériques. Soutenu par le Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, il a été lancé en mai 2016, avec l’ouverture de deux Maisons Digitales à Jendouba et Nefza, en partenariat avec deux associations actives dans l’empowerment des femmes, AFJE (Association Femmes Jeunes et Enfants) et APEL (Association pour la Promotion de l’Emploi et du Logement). Depuis cette date, ce programme se développe avec 2 nouvelles Maisons Digitales inaugurées à Bizerte et Takelsa, en partenariat avec FACE Tunisie (Fondation Agir Contre l’Exclusion). Aujourd’hui, il atteint sa vitesse de croisière avec un total de 14 Maisons digitales pour l’autonomisation des femmes opérationnelle sur tout le territoire tunisien.

Lire aussi  Ouverture d’un premier Orange Wifi Corner à l’ISET de Sousse

C’est donc le 25 octobre, au Centre de Recherches, d’Etudes, de Documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF) qu’une conférence de presse a été organisée pour annoncer le  lancement de ces dix nouvelles Maisons Digitales pour l’autonomisation des femmes, dans le cadre du Programme d’Orange d’autonomisation des femmes par l’insertion professionnelle grâce au numérique, avec le soutien du Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors et en partenariat avec 8 associations/ONG – AFJE (Association Femmes Jeunes et Enfants), FACE Tunisie (Fondation Agir Contre l’Exclusion), APEL (Association pour la Promotion de l’Emploi et du Logement), CIFE (Conseil International des Femmes Entrepreneurs), Les Aventuriers pour le développement Siliana, ENDA Inter-Arabe, F&L (Femmes et Leadership) et AFC (Association Femme et Citoyenneté), en présence de Naziha Laâbidi, Ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors et Christine Albanel, Ancien Ministre de la Culture, Directrice exécutive en charge de la RSE, de la Diversité, des Partenariats et de la Solidarité du Groupe Orange & Présidente Déléguée de la Fondation Orange.

Par ailleurs, et pendant cette matinée, deux micro-entrepreneuses bénéficiaires des Maisons digitales ont été récompensées des Prix Coup de cœur ô Féminin de la Fondation Orange, afin de les encourager à développer leur micro-entreprises : Ghzela Bayar de la Maison Digitale de Siliana (Les Aventuriers pour le développement Siliana) et Zayneb Marzouk de la Maison Digitale de Kairouan (F&L).

D’autres Maisons Digitales doivent être lancées tout prochainement avec les associations Shanti à Nafta, CITESS à Sidi Bouzid, l’Association du Développement Sans Frontières à Tataouine et l’Association IRADA pour le développement Ksar Gafsa.

Lire aussi  Migrez vers Orange tout en gardant votre numéro Ooredoo ou Tunisie Télécom

Parce que le numérique est le cœur de métier d’Orange et la solidarité sa raison d’être, la Fondation Orange a donc fait de la solidarité numérique le principe qui guide ses actions de mécénat en Tunisie. A travers les Ecoles numériques, les FabLabs Solidaires et les Maisons Digitales, la Fondation Orange fait et continue de faire du numérique un levier d’autonomisation socioéconomique, d’enrichissement et de professionnalisation.