En présence du Premier Ministre du Royaume d’Espagne, M. Mariano RAJOY, du Chef du Gouvernement Tunisien, M. Youssef CHAHED et de M. Samir MAJOUL, Président de l’UTICA, le Forum Tunisie Espagne « Réformes Économiques et Investissements » a réuni différents acteurs tunisiens et espagnols de premier rang oeuvrant à la coopération économique tuniso-espagnole.

Le Premier Ministre était accompagné de M. Joaquin GAY DE MONTELLA FERRER-VIDAL, Vice-Président de la CEOE (Camera Espan͂ola de las Organizaciones Empresariales) et de Madame Maria Luisa PONCELA GARCIA, Secrétaire d’État au Commerce Extérieur Espagnol.

De nombreux hommes d’affaires espagnols avaient fait le déplacement en Tunisie dont M. Alejandro BOUTIN, CEO EMEA de MAPFRE ASSISTANCE et Président d’Afrique Assistance en Tunisie, M. Josep PONT, CEO de Borges international Group et de M. Nabhène BOUCHAALA, CEO de CAVEO.

Le Forum s’est proposé de lancer un regard prospectif pour définir des pistes d’avenir qui réinventent les modèles de partenariat et de coopération entre l’Espagne et la Tunisie, pour être plus performants, plus dynamiques et créateur de valeur pour l’ensemble des partenaires. Il s’est conclu par la signature du renouvellement du protocole d’accord instituant la création du Conseil d’Affaires Tuniso-Espagnol réunissant l’UTICA et la CEOE.

Les chiffres de la coopération tuniso-espagnole

En 2016, environ 64 entreprises à participation espagnole existent. Elles fournissent de l’emploi à un peu plus de 6500 travailleurs tandis qu’en Espagne, près de 4000 entreprises entretiennent des relations économiques avec la Tunisie.

Les flux commerciaux, en 2016 s’élevaient à MDT 2770 dont MDT 1020 correspondent aux exportations tunisiennes et MDT 1750 aux importations d’Espagne. En 2016, l’Espagne a été le cinquième client de la Tunisie et son sixième fournisseur.

Lire aussi  HP et Tunisie Electronique fêtent l’âge de la maturité

Les investissements espagnols en Tunisie s’élevaient à un peu plus de MDT 1270 ; en 2016, ce sont MDT 36,56 qui ont été investis, plaçant l’Espagne au rang du cinquième pays européen en termes d’investissement en Tunisie (4,75% du total des investissements étrangers en provenance des pays de l’Union Européenne)

Les entreprises espagnoles ont réalisé d’importants travaux dans le domaine de l’agriculture, des énergies renouvelables, de l’infrastructure et du contrôle du trafic aérien.

MAPFRE, l’exemple de la success-story d’une entreprise espagnole en Tunisie

MAPFRE, fondée en 1933, est la première compagnie espagnole globale d’assurance dont les 37 000 collaborateurs et les 84000 intermédiaires servent quotidiennement 30 millions de clients dans 5400 bureaux situés dans 45 pays.

MAPFRE affiche en 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 27 984 M€ avec un bénéfice de 701 M€, l’un des meilleurs ratios combinés du secteur des assurances.

L’aventure tunisienne commence pour MAPFRE en 1991 lorsque le premier CEO du Groupe, Manuel OCON, tombé amoureux de la Tunisie, décide de développer son activité internationale sur le continent africain, et plus spécialement son unité Assistance en Tunisie.

L’objectif était de garantir la mobilité des assurés et des conducteurs d’automobiles tunisiens… Quelques mois plus tard, MAPFRE, en s’associant avec plusieurs compagnies d’assurances locales, ouvrait sa première société sur le continent africain : AFRIQUE ASSISTANCE.

Sous l’égide de M. Souheil BEN HALIMA, Directeur Général d’AFRIQUE ASSISTANCE, le choix espagnol de la Tunisie pour son premier investissement s’est révélé être un véritable succès : de cinq employés en 1991, la société emploie maintenant une centaine de personnes avec le plus important réseau d’assisteur du pays et occupe la place de leader de l’assistance en Tunisie en accaparant 80% des parts de marché.

« Le succès de MAPFRE en Tunisie, première empreinte de notre groupe en Afrique et dans le monde arabe, doit constituer une source d’inspiration pour les primo-investisseurs espagnols. Le partage de notre savoir-faire et notre expérience de groupe avec une équipe cent pour cent tunisienne, y compris son Directeur Général, a parfaitement fonctionné. Le plus beau, dans notre histoire, c’est la passion et l’énergie qui nous anime… Elle est la même qu’au premier jour de notre installation en Tunisie et nos projets pour le futur proche sont très nombreux… » déclarait Alejandro BOUTIN.