Le Groupe Université Centrale, membre d’Honoris United Universities, assure sa participation au forum « Les Rencontres Africa 2017 » entant que Grand Partenaire soutenant les vecteurs de développement de l’Afrique et les axes de croissance accélérée créatrice d’emplois.

Lors de ces rencontres, le Groupe se positionne comme maillon de la chaîne de la création de valeur reliant les compétences africaines aux requêtes des normes européennes.

La formation, un passeport panafricain:

Après avoir intégré le premier réseau panafricain d’enseignement privé, Honoris United Universities, le Groupe Université Centrale réaffirme sa volonté de poser les fondements d’une véritable intelligence collaborative à travers le continent. Il se veut défendre la formation comme vecteur de développement et de facilitation de l’entreprenariat et de l’insertion professionnelle.

A l’occasion des Rencontres AFRICA 2017, le groupe universitaire consolide sa présence entant qu’acteur fort, ambitieux d’impacter les enjeux économiques et de tenir le pari d’agir par le biais de nouveaux systèmes d’enseignement et de formation. Le groupe affirme sa volonté de former une génération de leaders et de professionnels africains capables d’avoir un impact sur leurs sociétés et leurs économies dans un monde globalisé.

Conscient que les formations et les diplômes sont de véritables passeports sur le continent, le groupe arbore une nouvelle vision de l’enseignement. Grâce à la synergie de ses différents établissements, répartis sur 48 campus, centres d’apprentissage ou en ligne, dans 9 pays et 30 villes en Afrique, la diversité des filières et ses méthodes d’enseignement « Best In Class », il œuvre pour fusionner les savoirs et les pratiques de ses institutions pour former un nouveau profil de lauréats panafricains compétitifs sur un marché du travail en pleine mutation et capables d’accompagner la transformation du continent.

Lire aussi  Bonnes-adresses.tn, découvrez le nouveau guide des commerces et services en Tunisie

Education for Impact

En marge d’un forum ambitieux qui met en évidence le dynamisme et l’important potentiel économique et commercial des pays choisis, notamment la Côte d’Ivoire, le Kenya et la Tunisie, la plus grande université privée en Tunisie et au Maghreb a choisi de participer pour défendre la nécessité de développer le capital humain.

« Le groupe agira donc en qualité de pôle de formation des compétences du continent africain suivant des diplômes coconstruits avec des institutionsfrançaises et européennes, dans l’optique de concrétiser un transfert des compétences. Il s’agit de faire naître une synergie intercontinentale et intracontinentale afin de faire bénéficier les étudiants des collaborations et des échanges avec les universités européennes. » Affirme Mme Houbeb Ajmi, Directrice Générale du Groupe Université Centrale.

Les conditions de la création de valeur ajoutée

Lors des conférences organisées en marge des Rencontres Africa 2017, le Groupe Université Centrale a tenu à garantir sa présence à trois des colloques et conférences organisées sur les deux jours.

Le groupe a démontré qu’il ne ménageait aucun effort pour mettre à disposition des étudiants des moyens, des équipements scientifiques, des professeurs de renommée, un environnement de travail propice à l’apprentissage ainsi qu’un management centré sur les besoins de l’étudiant.

En outre, M. Khaled Ghedira, a été invité à intervenir au nom de l’Université Centrale en sa qualité de recteur de l’Université Centrale au sujet de la formation dans les domaines techniques. Docteur en Intelligence Artificielle (ENSAE-France) et diplômé en Habilitation en informatique de l’Ecole Nationale des Sciences de l’Informatique (ENSI-Tunisie). M. Ghedira vient d’ailleurs d’être fraichement nommé recteur de l’Université Centrale après avoir occupé le poste de directeur général de l’Agence Nationale de la promotion de la Recherche Scientifique et auparavant administrateur du projet de soutien à la recherche et l’innovation financé par l’U.E.