Le Paris Peace Forum (Forum de Paris sur la Paix) revient pour une seconde édition qui se tiendra du 11 au 13 novembre 2019, à la Grande Halle de La Villette. Cette année encore, l’événement réunira une multitude d’acteurs publics, privés et de la société civile pour échanger sur les questions de gouvernance mondiale et de multilatéralisme. Plus de 30 chefs d’états et de gouvernements sont attendus, avec pour objectif affiché d’accélérer la coopération internationale et apporter une réponse collective aux grands défis sociétaux d’aujourd’hui et demain.

Investi dans la construction d’un monde numérique sûr, bienveillant et sécurisé depuis plus de 25 ans, Kaspersky soutient l’édition 2019 du Paris Peace Forum. Cet engagement s’inscrit dans le déploiement de l’Initiative Globale de Transparence de la société, qui vise à renforcer la confiance dans le cyber espace avec l’aide de l’ensemble des parties prenantes du secteur.

Eugene Kaspersky explique pourquoi Kaspersky soutient le Paris Peace Forum

« Depuis plusieurs années, la confiance dans le numérique s’effrite alors qu’il s’agit d’un enjeu sociétal de la plus grande importance. Face à ce constat, le monde est aujourd’hui à la croisée des chemins. En tant qu’entreprise, nous avons décidé d’agir au travers de notre Initiative Globale de Transparence. Nous appelons toutes les entreprises informatiques à adopter ce standard de transparence, afin de ne pas laisser la peur et la méfiance gouverner le monde numérique », explique Eugene Kaspersky.

L’initiative Globale de Transparence de Kaspersky

Annoncée en octobre 2017, l’Initiative Globale de Transparence (Global Transparency Initiative) de Kaspersky répond à une double volonté ; celle de protéger les clients contre les cyber menaces, quel que soit leur but ou leur origine, et de faire preuve de plus de transparence et de responsabilité. Elle entend inciter la communauté de la cybersécurité dans sa globalité et d’autres parties prenantes à valider et vérifier la fiabilité des solutions Kaspersky, de ses processus internes et de ses opérations commerciales.

Parmi les principales avancées du programme, Kaspersky a commencé le transfert des infrastructures de stockage et de traitement des données de ses clients de la Russie vers la Suisse. L’entreprise a également ouvert deux centres de transparence en Europe, l’un à Zurich et l’autre à Madrid, accessibles pour les demandes d’examen du code source. En juin 2019, Kaspersky a complété avec succès l’audit « Service Organization Control for Service Organizations (SOC 2) Type 1 », réalisé par l’un des cabinets « Big Four », qui confirme que les méthodes de développement et de diffusion des bases antivirales de l’entreprises sont conformes avec les meilleures pratiques de sécurité du secteur. Les clients de Kaspersky peuvent demander à consulter le rapport SOC 2 Type 1 : https://www.kaspersky.com/about/compliance-soc2

Pour en savoir plus sur l’Initiative Globale de Transparence, visitez le site : https://www.kaspersky.com/transparency-center

Lire aussi  Bonnes-adresses.tn : Guide des bonnes adresses en Tunisie