Les statistiques le démontrent, la Google car serait plus prudente, plus responsable et plus respectueuse du code de la route que les humains eux même.

En effet, la voiture intelligente n’aurait enregistré que 11 accidents depuis qu’elle a commencé à parcourir les routes en 2009, elle a donc à ce jour parcourue 1,6 million de kilomètres, ce qui donne un taux d’accident de 1 tous les 160000 kilomètres.

D’après la firme, non seulement tous ces accidents seraient dus à l’erreur humaine et non pas à la voiture sans chauffeur mais en plus elle n’a jamais produit de blessés et pour expliquer cela, Chris Urmson, le directeur du programme des voitures sans chauffeur de chez Google a déclaré :

« Même quand nos logiciels et nos capteurs détectent une situation dangereuse et réagissent plus tôt et plus rapidement qu’un conducteur humain averti, parfois nous ne serons pas capables de surmonter les réalités de la vitesse et de la distance ».

Avec ces chiffres là, la Google car est sur la bonne voie pour être élue voiture de demain.

Source : numerama.com

Lire aussi  Intel ne fabriquera plus de processeurs pour appareils mobiles