Les gens ont toujours tendances à prendre les drones volants pour des jeux alors que c’est loin d’être le cas. Exactement comme Enrique Iglesias, qui, l’or de son concert à Tijuana, a soudain décidé d’attraper le drone qui été entrain de filmer le concert, oubliant ainsi que les hélices de l’engin tournaient à une vitesse tel qu’elles auraient pu lui couper les doigts.

Heureusement le chanteur ne s’en ai sorti qu’avec quelques blessures, et plus de peur que de mal, il a donc finit sont concert après une petite désinfection et des pansements.

La morale de l’histoire c’est qu’un drone c’est amusant oui, mais ça peut être tres dangereux alors faites attention.

Source : leparisien.fr

Lire aussi  Sur Facebook : Plus que la moitié des tunisiens préfèrent ne pas spécifier leurs relations