Il a peu on vous a parlé du projet de smart Tunisia qui vise à créer une Tunisie entièrement numérisée, un leader du marché de l’offshoring francophone ainsi que de la positionner en tant que hub des TIC pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Et bien justement, ce projet qui vise la création de  50.000 emplois sur une période de 5 ans moyennant un investissement global estimé à 500 millions d’euros, se concrétise de plus en plus puisqu’on a déjà une date de lancement, le 26 novembre, soit demain.

Dans ce cadre-là, une conférence de presse et prévue pour la signature des premières conventions avec des entreprises internationales. Ainsi, cette conférence se tiendra en la présence de M. Noomane Fehri, Ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique et M. Zied Lâadhari, Ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, deux ministre qui chapoterons l’événement en donnant plus de détails sur les programmes de formation, de valorisation et de mise à niveau des compétences nationales prévue au cours de ce projet.

Lire aussi  Tunisia Hackathon : le premier évènement de programmation collaborative organisé par IBM