Selon un certain député nommé Jacques Cresta les attentats de janvier 2015 aurait un lien direct avec les jeux vidéos tel que GTA V.

En effet, c’est dans cette question adressée par ce dernier au ministère de l’intérieur, sur « la diffusion de jeux vidéo violents interdits au moins de 12 ans, de 16 ans et de 18 ans dans divers lieux publics et notamment les boutiques des galeries marchandes des centres commerciaux », on peut lire :

« Par son impact d’identification à des situations d’ultra-violente, cette pratique (des jeux vidéo violents) est susceptible d’orienter des personnalités vers des actions violentes ou vers la délinquance. Les événements tragiques de janvier 2015 et les tensions qui traversent notre société doivent nous faire réfléchir, entre autres, au contrôle de la diffusion de ces scènes violentes ».

Après avoir affirmé au mois d’octobre dernier que les sites comme Le Bon Coin causent des centaines de millions d’euros de manque à gagner pour l’Etat à travers ces propos :

« Le principal site Internet d’annonces gratuites en France, accessible sans inscription préalable, propose environ 260 000 annonces. Si l’on considère une somme moyenne de 6 000 euros HT sur ces transactions, à laquelle on applique 20 % de TVA, on obtient 312 millions d’euros environ de manque à gagner pour l’État »,

Ce député continu donc de faire ce genre d’allusions qui ne plaisent pas forcément à tout le monde.

Lire aussi  L’E3, le festival des jeux vidéo où les sorties se succèdent