De plus en plus de smartphones adoptent la technologie du déverrouillage par empreinte digitale, qui semble, à priori être le moyen le plus sécurisé. Et pourtant, il s’est avéré que, dans certains cas, il est possible de tromper le capteur.

En effet, ce sont des chercheurs de la Michigan State University qui ont réussi à prouver ça en utilisant une imprimante et de l’encre conductrice.
Ainsi, en imprimant une empreinte ils ont pu déverrouiller deux modèles de Samsung et Huawei.

Ils ont même déclaré :

« Nous avons essayé plusieurs doigts de différents volontaires, et tous ont permis de débloquer ces deux smartphones. »

Évidemment, pour que cela arrive, il faudrait que le hacker ait votre empreinte en haute résolution, ce qui n’est pas évident.

Mais bon, cela reste une faille que les constructeurs doivent corriger.

Print-640x353

 

Lire aussi  Facebook récompense un jeune lycéen Tunisien :