A l’occasion de la réunion de haut niveau pour l’examen d’ensemble de la mise en œuvre des résultats du SMSI à New York, le ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique, Noômane Fehri, est revenu sur les défis, objectifs et les réalisations de la Tunisie en matière de technologies de l’information.

« Grâce aux TIC, nos jeunes scrutent à la loupe le travail des politiciens, mon travail, nos agissements et ne manquent pas d’exprimer leur mécontentement ou leurs avis. Ils ont tweeté chaque phrase prononcée par chaque politicien au parlement pendant deux ans… Le résultat a été une constitution progressiste votée il y a tout juste un an, des élections libres qui ont apporté la stabilité au pays et plus récemment un prix historique pour la Tunisie et les onze millions de Tunisiens, le  Nobel de la paix 2015 »

« La Tunisie aspire à devenir un des pays leaders en matière de technologies de l’information, et l’économie digitale, qui offre des chances équitables, représente actuellement 7% du PIB. Nous estimons que ce n’est pas assez et nous tenons et nous connecterons  tous nos ménages et 100% de nos écoles d’ici 2020 »

Source : businessnews.com.tn

Lire aussi  Microsoft et le MIT dévoilent le smart tatouage