En effet, cet homme qui avait mobilisé tous les internautes pour défendre sa cause et pour convaincre Facebook de le laisser utiliser son vrai nom, s’avère finalement être un gros farceur.

Le jeune homme de Melbourne a donc finalement, publié un post sur Facebook avouant la blague et disant que ce n’était qu’une blague entre amis, mais que quand l’affaire a pris autant d’ampleur, il n’a pas voulu y mettre un terme.

Ainsi le vrai nom du blagueur serait Joe Carr, mais il est difficile de le croire, (Joe Carr, Joker, vous voyez ?)

Lire aussi  Le Duplex, un bar-restaurant à Tunis lance les soirées «No Smartphone Party»