« Digital Native » est dès à présent un terme à bannir pour définir les enfants qui ont grandi avec le numérique. C’est ainsi en tout cas qu’en a décidé la Commission générale de terminologie et de néologie en attribuant plutôt à cette définition le terme d’« enfant du numérique ».

C’est par la même occasion qu’elle a changé sexting par textopornographie ou encore front-office par guichet et streaming par flux.

Lire aussi  Vous vous rappelez de Phuc Dat Bich ? Et bien finalement ce n’est qu’un escroc :