En cette période de crise sanitaire, économique et technologique, Kaspersky nous offre ses perspectives quant aux risques liés au cybercriminalités et nous dévoile ses dernières nouveautés dans un interview exclusif avec Tuitec.

Retour de notre interview avec Pascal NaudinHead of B2B Sales Maghreb Kaspersky LabDirecteur B2B de Kaspersky en Afrique du nord.1. Commencez par nous présenter vos nouveautés de 2020

Nous avons des technologies et des solutions nouvelles et très intéressantes pour l’année 2020 à ajouter à notre portefeuille existant, pour prévenir, détecter, prévoir et répondre aux cyber-menaces.

  • Kaspersky Endpoint Detection and Response (EDR) Optimum pour prévenir les perturbations commerciales en éliminant les risques posés par les menaces avancées. Notre protection est désormais renforcée avec le nouveau Kaspersky EDR Optimum. C’est une solution spécialement conçue pour les entreprises qui souhaitent bénéficier d’une vision globale des incidents et de la capacité à y répondre, sans pour autant alourdir la charge de leurs équipes et de leurs ressources.
  • Kaspersky Managed Detection and Response. Ces services gérés permettent de tirer pleinement parti de nos solutions de détection avancée APT (par exemple EDR et Kaspersky Anti-Targeted Attacks)
  • Kaspersky Digital Footprint Intelligence aide les entreprises à comprendre comment les cybercriminels peuvent les attaquer avec succès, à identifier quelles informations sont disponibles pour un attaquant et à découvrir si leur infrastructure a déjà été compromise en proposant des analyses sur les menaces visant spécifiquement l’organisation.

Le service s’appuie sur les connaissances des experts de Kaspersky qui ont reconstitué une image complète de l’état actuel des attaques des clients, en identifiant les faiblesses du périmètre du réseau, les menaces des cybercriminels, les activités malveillantes et les fuites de données.

Et bien sûr, nous lancerons les nouvelles versions de nos produits grand public.

2. Vu les circonstances actuelles, comment Kaspersky a géré cette crise ?

Kaspersky reste engagée à soutenir ses clients pendant la crise actuelle et s’est bien adaptée depuis la transition de sa main-d’œuvre vers le travail à domicile. En fait, l’entreprise est bien préparée pour le travail à distance car c’est une pratique habituelle pour nous et, pour l’instant, les opérations n’ont pas été affectées.

Lire aussi  La Google car n’a enregistré que 11 accident depuis 2009 :

Par ailleurs, et pour aider les organisations médicales à faire face à la pression sans précédent et contribuer à réduire les risques de cybersécurité qui pourraient survenir pendant cette période, Kaspersky a mis ses solutions B2B à disposition gratuitement. Cela comprend des produits de protection d’infrastructure endpoint et cloud, tels que Kaspersky Endpoint Security for Business Advanced et Kaspersky Hybrid Cloud Security, SaaS endpoint protection – Kaspersky Endpoint Security Cloud Plus – et la protection pour Microsoft Office 365 – Kaspersky Security for Microsoft Office 365.

3. En cette période de Covid19 et de confinement, y a t il eu des menaces différentes de celles d’avant et quelles sont les menaces qui vous inquiètent le plus pour les consommateurs ?

En ce qui concerne le paysage général des menaces, ces derniers mois ont été marqués par l’exploitation croissante du sujet « COVID-19 » pour les attaques informatiques, que ce soit à travers de liens ou documents piégés évoquant l’actualité du virus, invitant à télécharger des attestations ou logiciels de visioconférence malveillants, à se procurer des médicaments ou masques, ou encore de messages frauduleux usurpant l’employeur et profitant de l’isolement des télétravailleurs. Néanmoins le type d’attaques informatiques les plus fréquentes n’évolue pas significativement : les campagnes de harponnage occupent toujours la première place. Nous constatons une augmentation de 43 % des messages malveillants sur la thématique COVID-19 entre janvier et mars 2020.

4. Quelle est votre stratégie pour inciter les internautes à utiliser Kaspersky en Tunisie ?

La vérité est que chaque jour est un défi, non seulement pour les entreprises mais aussi pour les utilisateurs. À mesure que la technologie progresse, les menaces progressent également et nous devons être vigilants et prêts à faire face aux menaces éventuelles.  Peu importe que vous soyez un utilisateur ou une entreprise, nous devons garder à l’esprit que la cybersécurité, comme les menaces, n’est pas un processus “statique”. C’est un processus continu. Lorsqu’une attaque se produit, et que nous en sommes victimes, le mal est déjà fait. Nous devons donc essayer de minimiser les risques dès le début.

Lire aussi  Humour : la vrai origine du logo d’Aassassin’s Creed enfin révélée !

Pour les entreprises, bien sûr, il est indispensable d’avoir une stratégie cybersec complète qui couvre toutes les couches afin de prévenir, de détecter, de prévoir et de répondre de manière adéquate aux menaces.  Mais, je souligne spécifiquement que la sensibilisation des employés devrait également être l’un des piliers de cette stratégie, et ce point est manqué dans la majorité des cas.

Pour les utilisateurs, je recommande, par exemple, de protéger tous les appareils, pas seulement les ordinateurs portables ou les PC, mais TOUS les appareils mobiles. Nous oublions souvent les tablettes et les téléphones portables.  Et ces appareils sont aussi une porte ouverte aux menaces. Faites attention aux URL, ne cliquez pas sur tous les liens que vous recevez. Et soyez vigilants. La prévention est l’un des meilleurs moyens d’éviter les menaces et de minimiser les risques.

5. Avec l’arrivée de la 5G, le sujet du jour sera l’IOT, est ce que Kapsersky est prête pour ça ? et avez vous des solutions déjà mise en place ?

L’utilisation des appareils de l’Internet of Things (IoT) dans les entreprises se développe à un rythme exponentiel. Selon Gartner, le nombre de connexions IoT mondiales devrait atteindre environ 25 milliards d’ici 2025. Comme les solutions IoT apparaissent de plus en plus souvent dans les entreprises, l’industrie et même les administrations locales, le besoin de sécurité plus élevée est appelé à croître. Il est donc essentiel que les organisations sensibilisent davantage à la sécurité de l’IoT et à la capacité d’atténuer les risques.

L’Internet of Things constitue la pierre angulaire de la transformation numérique dans tous les secteurs industriels. Il modifie déjà le monde qui nous entoure dans l’industrie manufacturière, l’agriculture, les infrastructures urbaines, le commerce de détail et l’industrie automobile. Cette dernière révolution industrielle repose sur tous ses composants, des capteurs aux centres de données, qui intègrent des défenses interconnectées et irréfutables contre les cybermenaces et les attaques malveillantes.

Lire aussi  Si vous cherchez un Smartphone, voici les 2 bonnes affaires à ne pas rater

La sécurité de l’IoT doit être assurée à tous les niveaux : développement de produits, mise en œuvre chez les clients et réglementation. Le développement de dispositifs IoT sécurisés peut être réalisé sur la base de systèmes et de plateformes d’exploitation sécurisés, et les fonctions de sécurité spécifiques à l’IoT doivent être mises en œuvre dans les solutions de sécurité des systèmes informatiques et de télécommunications traditionnels. Pour les nouveaux développements, la sécurité doit être mise en œuvre et prise en compte dès le début du processus, et non comme une couche supplémentaire à inclure une fois qu’un problème est détecté.

Kaspersky a développé différentes technologies et solutions pour minimiser les risques et faire face aux menaces de cybersécurité pour les systèmes IoT et les dispositifs embarqués et nous travaillons sur différents domaines en nous basant sur une approche cyber-immune. Nos technologies et solutions réduisent les risques de cybermenaces dans différents secteurs comme les télécommunications, les équipements industriels, le transport automobile et, bien sûr, l’IoT. Nous pouvons vous donner un aperçu sur nos technologies : Kaspersky OS (conçu pour protéger les logiciels et les systèmes de données contre les effets des cyberattaques et des logiciels malveillants), Kaspersky IoT Secure Gateway (conçu pour protéger les écosystèmes de l’IoT) ou Kaspersky Secure Hypervisor.

Pascal-7

Pascal NaudinHead of B2B Sales Maghreb Kaspersky LabDirecteur B2B de Kaspersky en Afrique du nord