Comme on vous l’a expliqué auparavant dans notre article sur l’univers de LG, la Corée du Sud est le pays des grandes entreprises des électroniques, une grande partie de son PIB dépend des revenus et l’expansion de Samsung ou de LG.

Même si Samsung n’exerce pas seulement dans le mobile, sa décision de mettre fin au Note 7 a fait chuter le PIB de tout un pays, un responsable du ministère des Finances a déclaré à Reuters qu’il y a eu une chute de 0.2% sachant que PIB de la Corée du Sud est est estimé à 0.7%. Samsung a limité le chargement du Note 7 à 60% pour l’empêcher d’exploser et inciter les gens à le rendre au plus vite sachant que la firme sud-coréenne n’a toujours pas trouvé la vraie raison de ce fiasco.

Samsung compte regagner la confiance de ses utilisateurs avec le prochain Galaxy S8 qu’elle présentera au MWC 2017.

(Vus 198 fois, 1 visites Aujourd'hui)

Lire aussi  Ooredoo : nouvelle offre « 1500 % » :