Le nombre de demandes internationales de brevets soumis à l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO) s’est élevé à 218,000 l’année dernière, établissant un nouveau record, selon le communiqué de Presse de WIPO le 16 Mars 2016.

Concernant le nombre de brevets déposés par Pays, les Etats-Unis détiennent toujours le plus grand nombre tandis que la Chine connait la croissance la plus rapide. Pour les entreprises, Huawei Technologies conserve sa place de leader des entreprises mondiales.

Pour la deuxième année consécutive, Huawei s’est classée première entreprise avec 3,898 demandes, suivies par Qualcomm avec 2,442 demandes et ZTE Chine avec 2,155 demandes.

En tant qu’entreprise technologique émergente enregistrant une croissance rapide dans le secteur des smartphones, Huawei a particulièrement bien fonctionné en termes de brevets. Huawei a obtenu un grand nombre de brevets non seulement en Chine, mais aussi à l’étranger, lui permettant de faire partie des plus grands et d’accéder à la compétition avec ses homologues Occidentaux de l’industrie du téléphone portable.

Selon le rapport annuel 2015 de l’Office européen des brevets (EPO), Huawei se classe neuvième en Europe avec 498 demandes accordées.

Dans les classements des demandes de brevets européens 2015, Huawei était quatrième avec 1 953 demandes de brevets et Premier dans le domaine des communications numériques en termes de techniques de différenciation avec 1 197 demandes de brevets.

Il est important de mentionner que Huawei dispose d’une réserve considérable de brevets et en acquiert rapidement de nouveaux. Dans un même temps, Huawei a conclu des accords pour la concession réciproque de licences de brevets avec Apple et Ericsson. En tant que leader dans les communications mondiales et les industries technologiques, Huawei ne travaille pas seulement à constituer sa propre réserve de propriété intellectuelle mais collabore également avec les autres grands compétiteurs pour observer et maintenir l’ordre dans le domaine des brevets.

Lire aussi  Ooredoo prépare le lancement de la 4G et couvre déjà plus de 13 gouvernorats