Airbus SE (symbole boursier : AIR) a livré 800 avions commerciaux à 93 clients en 2018. L’entreprise réalise ses objectifs pour l’année et établit un nouveau record, les livraisons ayant dépassé de 11 pour cent le record de 2017
(718 appareils).

Airbus augmente ainsi pour la 16e année consécutive le nombre d’avions commerciaux livrés sur un an. Les livraisons 2018 comprennent :

  • 20 A220 (depuis que l’appareil a été intégré à la Famille Airbus en juillet 2018) ;
  • 626 appareils de la Famille A320 (contre 558 en 2017), dont 386 A320neo (contre 181 NEO en 2017) ;
  • 49 A330 (contre 67 en 2017), dont les trois premiers A330neo ;
  • 93 A350 XWB (contre 78 en 2017) ;
  • 12 A380 (contre 15 en 2017).

En termes de ventes, Airbus a enregistré 747 commandes nettes en 2018 contre 1 109 en 2017. Fin 2018, le carnet de commandes d’avions commerciaux d’Airbus atteignait un nouveau record pour l’industrie de 7 577 appareils, dont 480 A220, contre 7 265 fin 2017.

« Malgré d’importants défis opérationnels, Airbus a poursuivi la hausse de ses cadences de production et livré un nombre d’avions record en 2018. Je tiens à féliciter nos équipes aux quatre coins du monde, qui ont travaillé jusqu’à la fin de l’année pour honorer nos engagements », a déclaré Guillaume Faury, Président d’Airbus Commercial Aircraft. « Je suis également satisfait du bon niveau des prises de commandes, qui témoignent de la vigueur sous-jacente du marché des avions commerciaux et de la confiance que nous accordent nos clients. Je leur suis extrêmement reconnaissant pour leur soutien continu. » Et d’ajouter : « En vue de poursuivre l’amélioration de notre efficacité industrielle, la digitalisation de nos activités demeurera une priorité. »

Au cours des 16 dernières années, Airbus n’a cessé d’accroître sa production sur les chaînes d’assemblage final de Hambourg, Toulouse, Tianjin et Mobile, auxquelles est venue s’ajouter courant 2018 la chaîne de production d’A220 de Mirabel, au Canada. Les chaînes d’assemblage final des États-Unis et de Chine ont largement contribué à la hausse des livraisons d’Airbus en 2018. Pour la Famille A320 notamment, la chaîne d’assemblage final de Mobile, Alabama, a effectué sa 100e livraison, et produit désormais plus de quatre appareils par mois.

Dans le même temps, la chaîne d’assemblage final chinoise de Tianjin, a livré son 400e A320, tandis qu’Airbus lançait l’exploitation de sa quatrième chaîne de production à Hambourg, en Allemagne. De manière générale, le programme A320 est sur la bonne voie pour atteindre une cadence de 60 appareils par mois d’ici à mi-2019. Les équipes Airbus ont franchi avec succès un jalon industriel important pour l’A350, en atteignant la cadence visée de 10 appareils produits par mois.

Lire aussi  Plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne www.med.tn