Après cette première panne universelle de 12 heures signé Apple, la firme à la pomme a tenu à présenter ses excuses à ses utilisateurs à travers le monde, en expliquant que cette panne survenu au niveau de l’App Store, le Mac App Store, l’iTunes Store et l’iBooks Store, mais également au niveau des services d’identification et de mail d’iCloud, provenait d’un problème de DNS.

Ainsi , c’est vers 20h45 que le problème a été réglé, après une journée de panne au cours de laquelle la firme a même présenté un message officiel vers 14h50 s’excusant de la gêne occasionnée :

« Nos services sont indisponibles, Les clients pourraient ne pas être en mesure d’effectuer des achats sur l’App Store, l’iTunes Store, l’iBooks Store ou Mac App Store »

ainsi qu’un autre message paru dans la presse mondiale vers 20h peu de temps avant que les choses ne rentrent dans l’ordre.

Lire aussi  Voici Chrome Touchbot : un robot qui teste les smartphones Android :