Cela vous ai surement arrivé d’être sur le point de sortir et de vous rendre compte à ce moment là que la batterie de votre smartphone est à plat ou de vous souvenir que vous aviez oublier de le recharger…

Et bien vous allez être content d’apprendre que bientôt, ça ne sera plus du tout un problème, grâce à la découverte qu’a faite une bande de chercheurs de l’université de Stanford par hasard. C’est en cherchant à créer des batteries à base d’aluminium, que l’un d’entre eux a découvert que le graphite permettait de supporter des cycles réguliers de charges et de décharges en s’alliant à l’aluminium.

Ainsi cette nouvelle combinaison pourrait donc donner naissance à des batteries pouvant tenir 7500 cycles de recharge contre 1000 actuellement et qui seraient même rechargeables en moins d’une minute. Sans oublier le fait que ces batteries seraient beaucoup moins dangereuses que les le lithium-ion puisqu’elles sont plus résistantes aux incendies.

D’âpres ce que les chercheurs disent de cette batterie révolutionnaire, elle :

« a tout ce dont une batterie rêve d’avoir: des électrodes pas chères, une bonne sécurité, un chargement ultra-rapide, une flexibilité et une longue espérance de vie »

pourtant cela semble trop beau pour être vrai. On ne sera donc fixéx que lorsqu’elle sera produite et mise en vente sur le marché.

Source : nature.com

Lire aussi  Spécial ramadan : le lancement d’un streaming HD spécial chaines tunisiennes !