La GSMA a annoncé aujourd’hui qu’elle a ouvert de nouveaux bureaux à Delta Annexe, Westlands, Nairobi. Situés au cœur du quartier commercial de Nairobi, ces bureaux permettront à la GSMA de travailler encore plus étroitement avec ses membres et d’autres parties prenantes du secteur, pour continuer à étendre la portée et les avantages socio-économiques de la téléphonie mobile dans toute l’Afrique.

« C’est un temps propice pour accroître notre portée en Afrique, car la région est de plus en plus dynamique et demeure la région du monde qui connaît la croissance la plus rapide, représentant 12% des abonnés mobiles du monde », a déclaré John Giusti, Directeur de la Réglementation, GSMA. « La croissance de l’adoption mobile en rythme rapide a entraîné une explosion d’innovation et d’énormes avantages économiques dans la région. Ce bureau fournira de nouvelles chances de collaboration entre la GSMA et ses membres, d’autres secteurs, les gouvernements, les organisations régionales et la communauté internationale du développement, comme nous travaillons pour relier tout le monde à un avenir meilleur ».

La téléphonie mobile est un outil essentiel pour assurer l’inclusion numérique et financière en Afrique subsaharienne. Selon la recherche de GSMA Intelligence (GSMAi), environ 270 millions de personnes dans la région ont désormais accès à Internet via des appareils mobiles, tandis que le nombre de comptes d’argent mobile enregistrés a atteint les 280 millions. A travers son programme Mobile for Development, La GSMA travaille avec des opérateurs mobiles et d’autres secteurs adjacents dans des domaines tels que l’énergie activée par le mobile, l’eau et l’assainissement, l’agriculture, la santé et l’égalité des sexes. En tirant parti de l’omniprésence des réseaux mobiles dans la région, le secteur de la téléphonie mobile fournit des innovations visant à atteindre les objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD).

Lire aussi  Profitez d’une connexion Internet 24h/24 avec les nouveaux forfaits de la gamme Flybox Max d’Orange

Le secteur de la téléphonie mobile est déjà un facteur clé pour l’économie régionale, essentiel à la construction d’une Afrique numérique. Les technologies et services mobiles ont généré 110 milliards de dollars de valeur économique en Afrique subsaharienne en 2016, soit 7.7% du PIB régional – un chiffre qui devrait atteindre 142 milliards de dollars (8.6% du PIB) d’ici 2020 selon la GSMAi. L’écosystème mobile a également soutenu directement et indirectement environ 3.5 millions d’emplois dans la région l’an dernier et a apporté une contribution de 13 milliards de dollars au secteur public sous la forme de taxes.

Principaux événements de la GSMA dans la région

Chaque année, la GSMA gère sa Mobile 360 Series régionale dans différents pays du monde. En 2018, la GSMA organisera deux Mobile 360s dans la région de l’Afrique subsaharienne ; Mobile 360 – Afrique de l’Ouest à Abidjan, Côte d’Ivoire le 11 et le 12 avril et Mobile 360 – Afrique à Kigali, au Rwanda, du 17 au 19 juillet. Les événements convoquent les leaders locaux et internationaux de la politique, de la réglementation et du secteur de la téléphonie mobile pour discuter de la façon d’exploiter la puissance des technologies mobiles pour la transformation numérique et le développement durable de la région. Pour plus d’informations sur la série Mobile 360, veuillez visiter www.mobile360series.com/. Suivez les développements et les mises à jour sur Twitter @GSMA, sur Facebook www.facebook.com/Mobile360Series et LinkedIn sur www.linkedin.com/company/gsma-mobile-360-series.