La batterie se trouve au centre des recherches pour améliorer l’autonomie de nos gadgets, surtout nos smartphones. Ainsi des chercheurs de Bourns College en Californie ont pu concevoir une batterie trois fois plus autonome, non toxique et respectueuse de l’environnement grâce à du sable. En effet, ils ont procédé par la purification du sable à haute teneur en quartz pour en extraire du silicium pur. Sa consistance est similaire à celle d’une éponge, c’est la clé pour améliorer l’endurance. Le groupe de chercheurs avec entre autre Zachary Favors semble très enthousiaste quant aux futurs emplois de cette matière.

sable-silicium-650x291

Lire aussi  Le tout dernier SUV urbain de Ford, l'ECOSPORT est enfin commercialisé en TUNISIE