Le rapport de Google est sans appel, le requin représente la 3ème raison causant la rupture des câbles transcontinentaux qui couvrent 160000 Km sous l’océan. Google a de même exprimé ses ambitions de réaliser un projet de 9000 Km de câbles en fibre optique qui vont relier les USA et le Japon. Les câbles vont être couverts de kevlar (la matière la plus résistante du monde) pour une meilleure résistance aux requins même si de leur côté, les défenseurs de la nature restent sceptiques aux estimations de Google qui selon eux veut impliquer les requins en cachant les vraies raisons des problèmes de coupures.

Lire aussi  Samsung présente le ATIV one 7 curved : premier écran d’ordinateur à être incurvé