Selon le New York Times la NSA aurait infecté 100.000 ordinateurs dans le monde sans aucune connexion Internet afin d’entrer en communication entre eux en utilisant des ondes radio, via des mouchards installés par deux vecteurs: soit via une clé USB branchée localement par un agent secret. Soit en interceptant la commande d’un PC, et en le modifiant.

Lire aussi  Du nouveau du coté d’Instagram en ce moment !