Après une évaluation de l’Infinity Display du Galaxy Note9, DisplayMate Technologies a tiré la conclusion suivante « Le Galaxy Note 9 dispose du plus innovant et du plus performant des écrans pour smartphone que nous avons testé en laboratoire ». Et le premier évaluateur mondial d’écrans vidéo de poursuivre : « L’écran du Galaxy Note 9 établit de nouveaux records. Il délivre un niveau supérieur d’homogénéité, quel que soit le mode d’affichage. La qualité des écrans s’améliore tous les ans, le Galaxy Note 9 place la barre encore plus haut »

Selon une procédure de test de DisplayMate colossale et très riche en informations, DisplayMate livre un rapport très complet sur les mesures de cet immense écran Quad H + Super AMOLED de 6,4 pouces 3K (de définition 2960 x 1440 pixels) auquel il octroie la note de 0,5 JNCD (Just Noticeable Color Difference), A+ soit la meilleure note jamais obtenue sur un smartphone.

Cette analyse approfondie met à jour des niveaux des performances jusque là jamais atteints. Elle concerne surtout des mesures importantes telles que le taux de réflectivité de l’écran, la précision chromatique et la luminosité.

Mode High Brightness amélioré

Le Galaxy Note 9 embarque le système High Brightnesse qui lui donne un taux de réflexion lumineuse de seulement 4,4 %, autorisant ainsi une parfaite lisibilité, même en plein soleil ou dans des environnements très éclairés. Le site précise également que la luminosité moyenne (Average Picture Level APL Image), utilisant un fond blanc (qui représente l’image la plus difficile à produire pour un écran OLED, car tous les pixels doivent briller à pleine puissance) avec la luminosité poussée à 100%, est mesurée à 710 cd/m².  C’est 27% plus lumineux que sur le Galaxy Note 8. La lisibilité au soleil devrait par ailleurs être très bonne grâce à un très faible taux de réflexion de la dalle (4,4 %).

Lire aussi  Transformez votre frigo en une VRAIE Gameboy :

L’appareil embarque également une cote de contraste pour une lumière ambiante élevée de 32% supérieure à celle de son prédécesseur.

Précision absolue des couleurs

Chacun des modes d’écran du Galaxy Note9 profite d’un rendu des couleurs qui frôle la perfection puisque ses erreurs de précisions tournent autour de 0,5 JNCD et 1,3 JNCD suivant le mode utilisé.

Cette mesure fait référence à la différence de couleur minimale que l’œil humain peut percevoir. La note 0.5 JNCD du Galaxy Note9 n’est pas seulement 85% meilleure que celle du Galaxy Note8. Samsung aurait notamment travaillé à réduire les couleurs tirant sur le bleu, propres aux écrans AMOLED et qui a tendance à pénaliser la justesse des couleurs. Dans les quatre modes d’affichage de l’écran du smartphone (adaptive, basic, photo et cinéma), la fidélité semble excellente. De quoi se faire une idée plus précise de la qualité des photos réalisées avec le Note 9 lorsqu’on se contente de les afficher à l’écran du mobile. Selon DisplayMate, la capacité de réglage de l’enregistrement fait de l’Infinity Display du Galaxy Note9 « l’affichage le plus précis que nous n’ayons jamais mesuré en couleur » et « impossible à distinguer visuellement de la perfection ».

Efficacité énergétique

Outre sa luminosité et sa précision chromatique améliorées, l’écran du Galaxy Note9 offre une meilleure efficacité énergétique. L’évaluation de DisplayMate a également concerné la mesure de la consommation électrique moyenne de l’écran lors de la représentation d’un large éventail de contenus. Le Galaxy Note9 consommait seulement 1,10 watts de puissance, ce qui le rend 8% plus puissant que son prédécesseur, le Galaxy Note8.

Lire aussi  La censure sur le net serait peut-être de retour après l’invasion des pages incitant au terrorisme :

La date officielle du lancement du  Galaxy Note9 était établie au 24 août. Pour en savoir plus sur le nouveau téléphone phare de Samsung et son écran de configuration, consultez le résumé de Samsung Newsroom sur tout ce qui le concerne.