L’Organisation de la défense du consommateur se prononce sur l’entente entre les trois opérateurs tunisiens (Ooredoo, Orange et Telecom) qui vise à proposer des forfaits payant pour les applications VoIP (Skype, Viber) très appréciés en Tunisie. L’ODC affirme son opposition catégorique à une telle manœuvre en assurant que cela ne fera qu’empirer le pouvoir d’achat des tunisiens déjà épuisés par les hausses des prix. Elle assure que cette manœuvre n’est pas légale et que le monde entier bénéficie de ces applications comme une partie intégrante des services internet payés. Elle confirme au final qu’elle usera de tous les moyens légaux afin d’interdire la mise en vigueur de ce projet.

Lire aussi  L’offre imbattable : Payer sur 5 fois EverMiracle sans intérêt !