Orange, Tunisie Telecom et Ooredoo TN se sont tous mis d’accord sur la nécessité d’arrêter le service gratuit 0.facebook. L’installation d’un CDN après que Google ait signé un contrat avec Ooredoo TN semble motiver cette décision puisque ça a amené Ooredoo à faire payer pour les frais de la bande passante. Le but de l’arrêt de ce service qui coute pour les opérateurs est d’amener Zuckerberg à payer pour garder le service ce qui a surpris l’INT. Ainsi les tunisiens qui ne peuvent se permettre d’acheter des smartphones avec forfait 3G vont devoir renoncer à Facebook.

Lire aussi  Avec Ooredoo Tunisie, faites vos dons en faveur des sinistrés du Cap Bon