Open Startup (OST) a conclu avec succès la deuxième édition de la Global Immersion Week (GIW), un événement d’une semaine visant à connecter différents acteurs de l’écosystème des pays d’Afrique et du Moyen-Orient pour rapprocher les écosystèmes et favoriser la collaboration interrégionale par l’innovation, l’ouverture et l’échange.

Ce GIW 2.0 est une étape importante dans le renforcement de la mission de l’OST qui consiste à encourager la collaboration interrégionale et l’échange de connaissances entre les innovateurs. L’évenement aux parties prenantes de des ecosystemes d’innovation de découvrir de nouvelles perspectives, de forger de nouvelles relations et d’apprendre les uns des autres, contribuant ainsi à la croissance et au développement de l’écosystème des startups de la MEA.

Du 13 au 17 mars, 14 startups, 25 ecosystem builders, des investisseurs et des parties prenantes de plus de 5 pays se sont réunis pour une série de tables rondes, d’événements de réseautage et de visites de sites, en comptant les sessions de pitching et de discussion organisées par Africinvest, les sessions « Meet & Mix » visant à mettre en relation les entrepreneurs tunisiens et régionaux , et bien plus encore.

La Global Immersion Week a également accueilli une délégation de Columbia Business School de New York, du Legatum Center of Development and Entrepreneurship du MIT et du programme Executive MBA du MIT.

Au cours de la semaine de l’événement, des sous-événements ont été organisés pour les experts en Tech et différents acteurs des écosystèmes, dirigés par des leaders de premier plan : (1) OST Tech Night – un événement tech mettant en vedette le paysage technologique de la région, (2) Une Deep Dive Session sur les écosystèmes en Afrique, présentée par Abdou Chaoui, (3) Un panel couvrant les opportunités d’investissement en Afrique, présenté par Michel Amsalem, Diego Arias, Julio Mupemba et Ioto Iovo, (4) et une session présentant le Columbia Global Centers Amman et son impact, présentée par Ahmad Al Mousa.

Lire aussi  LG annonce un concours mondial de startups afin de recruter de nouvelles entreprises pour le centre d’innovation

Au cours de la cérémonie, Houda Ghozzi, CEO de OST, a présenté la stratégie de OST et ses quatre principaux piliers pour les trois années à venir : (1) davantage d’activités régionales, (2) focus sur les startups avancées grâce à OST Grow (son programme de investment readiness), (3) focus sur la Deeptech en Afrique grâce au programme Brain, et enfin, (4) renforcement de la communauté (community building). Comme elle l’a expliqué,

« dans notre région du monde, le soutien aux startups ne peut pas être intrinsèquement lié aux entrepreneurs et à leurs projets. Sans compréhension et ouverture régionales, les startups sont rapidement confrontées à des marchés, des ressources, des réseaux et des ambitions étroits. C’est l’une des raisons pour lesquelles OST se concentre sur la promotion de partenariats transfrontaliers par le biais d’intérêts communs, d’alignement et de confiance ». Elle a ajouté : « Nous aimerions remercier toutes les startups de la région qui nous ont rejoints cette semaine, ainsi que tous les partenaires et intervenants qui ont soutenu l’événement. L’événement n’aurait pas été possible sans leur soutien et leurs contributions ».

Martin Ewald, Lead Portfolio Manager Impact Investing, Allianz Global Investors « Nous sommes ravis de travailler avec un partenaire aussi dévoué et professionnel que OST et de pouvoir le soutenir dans le développement de l’écosystème des start-ups en Afrique ».

Open Startup remercie tous les partenaires qui ont soutenu la mission de l’organisation, notamment AfricaGrow Technical Assistance Facility qui est financé par le Ministère allemand du développement économique et de la coopération par l’intermédiaire de la KfW, Drosos Foundation, Columbia Engineering, Columbia Business School, Ambassade des Etats-Unis à Tunis, AfricInvest Group, Columbia Global Centers l Amman, Columbia Global Centers I Tunis, Innov’i – EU4Innovation, Union européenne en Tunisie, France Expertise, et The Dot.
OST est également reconnaissant de la confiance de ses partenaires BRAIN : Africa Grow, Legatum Center of Development and Entrepreneurship at MIT, MIT Executive MBA Program, MIT Africa, l’ambassade des Etats-Unis, Africinvest, IFC, Instadeep et Digital Africa.

Lire aussi  Hack To The Future - Tunis City Hack