S’ouvrir sur l’innovation dans le domaine de l’industrie pour répondre aux besoins et exigences du futur. Tel est le défi que lance le programme « Safran Tunisia Innovation Shakers ». Il s’agit pour Safran d’une mission hautement confidentielle qui nous téléporte en 2050 au cœur d’un monde totalement… futuriste.

Initié par la société Safran, basée à Soliman et opérant dans le domaine de la production des équipements aéronautiques et des intérieurs d’avions, le programme consiste à imaginer un futur innovant et technologique, à travers la création d’un écosystème d’innovation et d’une banque d’idées révolutionnaires et novatrices.

Soutenu(1) par l’initiative spéciale « Formation et emploi » du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement et mis en œuvre par GIZ Tunisie, en étroite collaboration avec le ministère tunisien de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, dans le cadre du projet »Partenariats pour l’emploi et l’appui aux petites et moyennes entreprises« , le programme vise la création d’emplois de qualité par le soutien aux entreprises privées des secteurs aéronautique et automobile.

Pour la circonstance et pour réussir cette mission stratégique, à savoir la gestion innovante des infrastructures intelligentes, Safran a l’imagination fertile. Elle a créé le Doctor S, un super héros qui, du fond de son laboratoire et de sa salle de contrôle, invite à voyager dans le temps pour proposer des solutions révolutionnaires.

A la fois ambitieuse et audacieuse, la stratégie de Safran consiste à mettre en œuvre une industrie idéale en 2050, à travers des concepts les uns plus intelligents que les autres. Il s’agit pour y arriver d’incuber et de regrouper des startups industrielles, des sociétés, des étudiants, des universités etc

Lire aussi  Avec Tunisie Telecom, soyez au rendez-vous avec le onze national !

Safran révèle même, au détail près, comment doivent être conçus les bâtiments de la société Safran Tunisie en 2050 pour être dans les normes exigeantes d’une infrastructure intelligente, écologique et confortable.

La vision du bâtiment pour Safran Tunisie en 2050 est d’abord centrée sur les humains (ludique, sain et confortable). Elle sera circulaire (conçu pour le démontage), inclusive, intégrée et propre (matériaux durables). Adaptatif et intelligent, ce bâtiment robotisé sera non seulement sensible au climat mais résilient et prêt à amortir les catastrophes de toutes sortes.

Cette imagination d’un futur innovant et technologique a fait l’objet, le 9 novembre 2022, d’une journée catalyseur de l’innovation industrielle au site de Safran à Soliman.

Les participants à cette manifestation, constitués d’experts de divers domaines, de startups et d’étudiants, ont eu pour tâche d’imaginer des solutions en cohérence avec la vision 2050 de Safran en tentant de les cartographier sous le format d’une mindmap(2).

La manifestation a été axée autour de deux panels intitulés « Catalyser l’innovation ouverte pour répondre aux besoins de l’industrie aéronautique » et « L’innovation dans le domaine de la gestion des infrastructures« .

Quatre scénarios planétaires pour 2050

En marge de ces panels, des rencontres B2B, des projets de collaboration avec les universités dans la gestion des infrastructures industrielles étaient au menu. Tandis que quatre workshops d’idéation déclinés en 4 grands scénarios contrastés.

Dénommé le monde « Greentocracy », le premier scénario décrit une amélioration de la santé planétaire rendue possible par de sévères restrictions sur la société humaine. L’action climatique et la récupération de la biodiversité sont au cœur de tous les programmes. L’humanité vit désormais dans une servitude auto-imposée à l’environnement.

Lire aussi  Beko, "Premium Partner" du FC Barcelone présente ses toutes dernières innovations en Tunisie

Le scénario 2, dénommé le monde « Post anthropogène » montre comment les conditions sociétales et la santé planétaire peuvent exister en harmonie. L’humanité est en bonne voie vers une conscience partagée et une compréhension des ressources limitées de la Terre. Bref le monde de 2050 bénéficie d’une biosphère équilibrée.

« Extinction express » est l’intitulé du scénario 3. Il dépeint à la fois la santé planétaire en déclin et les conditions sociétales. On peut se demander combien de temps l’humanité peut survivre. Le changement climatique et la consommation inexorable des ressources de la Terre ont entraîné une déstabilisation fondamentale des systèmes naturels.

Le scénario 4, appelé « Humans.inc » représente un monde où les conditions sociétales progressent au détriment de la santé planétaire. Pour la plupart des gens, la vie est aussi belle qu’elle ne l’a jamais été. Ce monde en 2050 est façonné par trois décennies d’amélioration sociétale progressive associées à une gestion timide de l’environnement.