Depuis sa fondation, Ooredoo n’a cessé d’entreprendre des actions sociales à travers plusieurs initiatives militant pour l’égalité des chances dans l’accès à la technologie, à l’art, à la culture, à l’éducation et à l’emploi…c’est d’ailleurs justement dans ce cadre là que l’entreprise a lancé mercredi 18 Février 2015 en la présence des médias et des associations tunisiennes, son concours Act with Ooredoo 2015 qui vise à sélectionner le meilleur projet social et caritatif, parmi différents projets présentés à cette occasion, par ces associations.

Quant à la sélection des projets, elle se fera par le billé d’un site web où seront présentés tous les projets sociaux et caritatifs ayant les conditions d’éligibilités requises, ainsi toutes association désirant participer, devra présenter une description complète  du  projet sur le site www.act.ooredoo.tn durant la période de soumission qui dure du 18 février 2015 au 12 mars 2015, ensuite les votes seront ouverts du 12 mars au 21 mars, sur le réseau facebook et bien sûre le projet gagnant remportera le grand prix du concours en date du 24 Mars 2015, et se verra financé par Ooredoo qui lui offrira aussi le soutien logistique nécessaire pour sa réalisation.

L’opérateur ne s’arrête pas là, puisqu’il met aussi la plateforme, Act with Ooredoo, à la disposition de tous les acteurs de la société civile (volontaires, bailleurs de fonds, citoyens, organismes public..), désirant participer à la vie sociale en aidant à mettre en œuvre les initiatives sociétales et les projets associatifs innovants de l’entreprise  et de ses partenaires, et ce, dans le but de renforcer l’engagement citoyen.

Lire aussi  Le constructeur Xiaomi vient d’annoncer son tout nouveau MiMax et il est ‘’énorme’’

Qu’elle soit vraiment responsable ou qu’elle veuille par là se faire une image d’entreprise à responsabilité sociétale, cela ne change rien au fait qu’Ooredoo est très impliquée dans la vie sociale puisqu’à part cette dernière action, son engagement va encore plus loin puisqu’elle soutient également de nombreuses autres associations tel que l’association « Darna » pour la prise en charge des enfants sans soutien familial, l’initiative de « اسمعني » pour offrir des activités culturelles dans les hôpitaux, le fonds  « Intilaq » pour le financement des PME  et le projet de rénovation de l’école primaire Souk Jedidi au gouvernorat de Sidi Bouzid avec « Un enfant un espoir ».

 Source : tunisienumerique.com