LG Electronics (LG) et Cybellum présenteront leur plateforme Cyber Security Management System (CSMS) Cockpit aux équipementiers automobiles lors du CES 2024.

Conçue dans le cadre d’une collaboration entre LG et Cybellum, la société de cybersécurité automobile acquise par LG en 2021, la plateforme CSMS Cockpit surveille et maintient la cybersécurité des véhicules. Cette solution sophistiquée rationalise les tâches de cyber assurance et de réponse aux incidents pour les équipementiers, tout en veillant à ce que les véhicules restent numériquement sécurisés et entièrement conformes aux réglementations en matière de cybersécurité en constante évolution.

La cybersécurité automobile, qui revêt une importance croissante, est appelée à occuper le devant de la scène dans le secteur de la mobilité, à mesure que la réglementation WP.29 UNECE R155 sur la cybersécurité continue d’entrer en vigueur.

D’ailleurs, à partir de juillet 2024, tous les véhicules produits par les équipementiers devront répondre à la nouvelle série de normes de cybersécurité pour obtenir l’homologation. Il s’agit d’une condition préalable à la vente de véhicules dans 54 pays, dont les États membres de l’Union Européenne, le Royaume-Uni, le Japon et la Corée du Sud.

Pour aider les équipementiers à se conformer aux changements à venir, la CSMS Cockpit de LG et Cybellum est une plateforme complète qui répond aux nombreux défis de la gestion de la cybersécurité dans l’automobile. Elle identifie rapidement les vulnérabilités en matière de sécurité, surveille de manière proactive et prend des mesures préventives pour neutraliser les menaces potentielles.

En effet, la solution de LG et Cybellum peut analyser en profondeur les composants d’un véhicule tout au long de sa durée de vie, soit environ 20 ans, et ce, en générant et en gérant une base de données complète couvrant le développement et l’utilisation dans le monde réel.

Lire aussi  LG accroît son utilisation de plastique recyclé

En répondant automatiquement aux problèmes de sécurité et en suivant l’efficacité des réponses, la plateforme CSMS Cockpit permet aussi de détecter les risques en temps réel et de mettre en place des protocoles d’inspection pour les composants individuels.

En outre, elle sert de centre de contrôle pour la sécurité des produits et de la surveillance à la gestion, ce qui permet constructeurs automobiles d’évaluer et de traiter rapidement toute menace de sécurité liée aux composants. Également, cette solution évalue activement les menaces nouvellement identifiées et leur impact possible sur les pièces des constructeurs, améliorant la fiabilité globale de la sécurité.

A cette occasion, le PDG de Cybellum, Slava Bronfman, a déclaré : « Fruit de notre expertise collective, la CSMS Cockpit permettra aux équipementiers automobiles de naviguer dans les complexités de la gestion de la cybersécurité, avec une efficacité et une efficience sans précédent ».

Et d’ajouter : « Nous sommes convaincus que cette plateforme révolutionnaire établira une nouvelle référence en matière d’excellence de la cybersécurité, façonnant l’avenir des véhicules connectés sécurisés ».

De son côté, le président de LG Vehicle component Solutions Company, Eun Seok-hyun, a indiqué : « L’expérience de LG en matière de développement de composants automobiles et l’expertise de Cybellum en matière de sécurité automobile sont réunies dans la CSMS Cockpit. Notre solution qui aidera les constructeurs automobiles à fournir la norme de cybersécurité requise aujourd’hui et à l’avenir ».

Il a précisé : « Nous reconnaissons l’importance croissante de la cybersécurité automobile et nous nous engageons à fournir des plateformes et des technologies qui soutiennent l’intégrité des données et la sécurité des véhicules dans un environnement de plus en plus numérique ».