Il faut dire que ce n’est pas très glorieux surtout pour un pays dont la population est avide de connexion internet. Ookla, une société américaine qui gère les serveurs Speedtest et pingtest à travers le monde a établi un rapport détaillé avec un classement qui peut tout de même choquer.

En effet, Ookla a attribué une note de 74.4 à la Tunisie en se basant sur l’unité de mesure R-Factor. Cette note qui dévoile un débit faible mais tout de même constant avec seulement un nombre de chutes limité durant l’année place la Tunisie en 41ème position parmi les 46 pays faisant partie du classement. Dans un autre classement plus général, la Tunisie occupe la 162ème place en débit descendant et la 155ème quant au début ascendant et ce parmi 194 pays qui font pratiquement le globe entier. Ce classement est tout de même disproportionné pour un pays qui nourrit de grandes ambitions quant à l’usage des nouvelles technologies, un pays qui compte générer plus d’emplois et de fonds grâce à des activités virtuelles liées à internet.

ookla1-03

Il faudrait sans doute se pencher sur la question du débit avant d’entreprendre de grands projets dans ce sens car le bon débit peut tout de même faciliter la tâche aux investisseurs et en attirer davantage.

Source : THD

Lire aussi  Spécial ramadan : le lancement d’un streaming HD spécial chaines tunisiennes !