A cause des prix assez élevés du récepteur de la fameuse chaine BeIn Sport, qui possède tous les droits de diffusion de tous les matchs sur le satellite pour la région de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient, un récepteur qui d’ailleurs, n’avait pas rencontré de succès lors de sa commercialisation en 2014 à l’occasion de la coupe du monde de football, vue que la majorité s’est réfugié dans les café et les salons de thé pour regarder les matchs au prix d’un simple café au lieu de payer les 600 dinars/an proposé par ooredoo, et surtout à l’occasion du Championnat du Monde de Handball masculin qui se déroulera au Qatar du 15 janvier au 1er février et de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se déroulera à la Guinée équatoriale du 17 janvier au 8 février prochain, des récepteurs intégrant un abonnement d’IPTv, de la marque chinoise StarSat, sont arrivés en Tunisie et monopolisent les marchés parallèles comme c’est le cas au souk Moncef Bey.

Ces récepteurs, de référence StarSat SR-2000 HD Hyper, sont vendus avec un an et demi d’abonnement à l’IPTv à seulement 140 dinars (prix de l’abonnement inclus), avec possibilité de renouveler l’abonnement pour 6 mois de plus à 120 dinars avec en plus, un abonnement sharing pour les autres chaines cryptées non offertes en IPTv pour permettre de regarder ces chaines de télé par Internet à la façon youtube, ce qui est fort encourageant, sans oublier bien sur le fait que le StarSat SR-2000 HD Hyper peut se connecter en 3G comme en Wifi/câble Ethernet à un modem ADSL. Mais il lui faut un débit minimal de 1 Mb/s pour que les images soient de bonne qualité.

Lire aussi  Avec la 5G vous pourriez télécharger 27 films en 1 seconde :

Tout cela a de quoi faire revenir les Tunisiens à leur connexion ADSL classique pour pouvoir regarder tranquillement les chaines sportives en IP puisque la 3G a un quota limité de téléchargement et que son réseau se dégrade fortement en heures de pointe.

Source : thd.tn