Les Google glass sont encore au cœur de la polémique, après avoir était bannis des salles de cinéma américaines, les voilà, à peine une semaine après leur commercialisation en ligne via Google Play Store, bannis des salles de ciné au Royaume-Uni. Une procédure bien attendue quand on sait qu’avec ces lunettes atypiques on peut enregistrer une partie voire la totalité d’un film qu’on visionne pour le mettre ensuite en ligne gratuitement. Autre que ce problème, c’est la vie privée d’autrui qui se trouve menacée puisqu’il est possible de prendre de photos de n’importe qui n’importe quand sans permission. Pour préserver la tranquillité de leurs clients, des établissements de loisir comme les bars ont interdit les G-Glass à San Francisco.

Lire aussi  IFA : Le Bilan 3/3 : Coup de cœur : La LG Music Flow !