Depuis 2005, Google est accréditée registrar par l’ICANN, c’est-à-dire qu’elle peut légalement exercer son droit de vendre des noms de domaines. En décembre 2006, elle a exercé ce droit implicitement à travers son partenariat avec GoDaddy et eNom. Ce n’est qu’en juin 2014 que Google se lance pour de bon avec la phase version beta accessible sur invitation uniquement. Elle est sur domains.google.com.

Cette nouvelle initiative signée Google est justifiée par une étude qui montre que 55% des PME n’ont pas de site web. Elle vise ainsi à les inciter à investir dans le web en facilitant la démarche tout en proposant des services de création de site web avec ses partenaires Shopofy, Squarespace, Weebly et Wix.

Dans sa logique de My Business lancée ce mois même, Google propose des options payantes qui permettent de profiter d’un hébergement sécurisé, des modèles de pages personnalisées, des fonctionnalités de vente en ligne et une gestion d’une version mobile du site. Car Google n’a pas l’habitude de faire les choses à moitié…

Lire aussi  Les 5 meilleures chaines pour se cultiver sur Youtube :