Suite au Scandale d’Edouard Snowden, l’Allemagne et la Russie prennent des mesures pour protéger leurs secrets d’état respectifs. La Garde fédérale russe aurait déjà commandé des machines à écrire Triumph Adler pouvant produire des signatures uniques permettant l’authentification des sources de documents. Le chargé de l’enquête parlementaire allemand Patrick Sensburg déclare l’exclusion des modèles électroniques et une possibilité potentielle de les remplacer par des machines à écrire traditionnelles pour la rédaction des documents top-secret.

Lire aussi  A quoi pourrais bien ressembler l’iPhone 6c ?