La hache de guerre n’est pas enterrée entre les firmes de l’industrie du mobile et Motorola vient de perdre un procès contre LPKF, une société locale qui détient un brevet sur l’intégration au laser d’une antenne dans un châssis électronique. C’est la cour régionale de Mannheim et la perte du procès aura de lourdes conséquences économiques sur Motorola qui doit arrêter la commercialisation de Moto X et Moto G, munie de l’antenne, et aussi rappeler les smartphones vendus tout en remboursant les clients. Motorola fait appel en espérant trouver un arrangement à l’amiable.

Lire aussi  Le terrorisme serait donc lié aux jeux vidéo ?