Voilà que 15 ans après la toute nouvelle version 1.1 du HTTP qui a vu le jour en 1999, que ce dernier va avoir droit à une nouvelle mise à jour HTTP/2, qui va permettre d’augmenter les capacités du protocole sans les remplacer, et ce, en corrigeant certains défauts du SPDY et ainsi donc accélérer grandement le chargement des pages web, tout en augmentant la sécurité des connexions.

Avec cette mise à jour http/2, les navigateurs pourront désormais effectuer plusieurs demandes par connexion avec le serveur, au lieu d’une seule comme avec le HTTP/1, grâce au multiplexage, mais il ne faudra pas non plus s’attendre à un changement énorme vue que le protocole HTTP/2 ne va permettre de gagner que quelques secondes au chargement des différentes pages, certains ne se rendrons même pas compte du changement.

D’après Mark Nottingham, le président du HTTP Working Group de l’Internet Engineering Task Force, la version 2.0 du HTTP est finalisée et il ne reste plus qu’à la publier mais on n’a pas encore la date exacte pour ça.

Lire aussi  Quand on rajoute l’intelligence artificielle à Super Mario Bros ça donne ça :