Tandis qu’Amazon cherche à développer des drones dans le but de les utiliser pour livraison, Google et plus particulièrement son laboratoire Google X effectue des expériences dans la même perspective. Ce sont plutôt les satellites atmosphériques capables de voler à très haute altitude durant des mois et qui peuvent servir à réaliser des cartographies ou encore à connecter les endroits reculés à internet qui se trouvent au centre de l’intérêt de Google. Cependant quelques difficultés avec le système règlementaire américain empêchent de réaliser certaines expériences en plein air américain.

Lire aussi  Algérie : le premier satellite 100% home made