En effet, la maisons blanche ne cesse d’être confrontée à toutes sortes d’attaques ces derniers temps, et c’est justement dans ce cadre là que des hackers russes viennent aussi d’arriver à pirater le réseau de la Maison Blanche et à voler une bonne partie des e-mails du président Barack Obama contenant des messages, des discussions d’ordre politique, des réunions, des changements dans l’équipe du président et qualifiés de « hautement sensibles » mais pas les PLUS sensibles qui sont eux protégés par le réseau hyper-sécurisé de BlackBerry.

Pour des questions de sécurité et de prévention, le gouvernement n’a pas voulu confirmer cette nouvelle parue dans le New York Times pour ne pas donner d’informations sur l’ampleur et les gravités des choses !

Source : nytimes.com

Lire aussi  Démotivateur, MinuteBuzz et Topito : Des sites en pleine expansion grâce à Facebook !