Si vous vous sentez d’humeur dépressive depuis quelque temps, sachez que facebook y est peut être pour quelque chose, et pour cause, tout le monde le sais maintenant, les réseaux sociaux et surtout facebook à tendance à démoralise internautes qui passent leurs temps à voir la ‘’superbe ‘’ vie que leurs amis exhibent sur le réseau en la comparant à la sienne qui n’est pas forcément à la hauteur, même si cela peut être complètement faux.

C’est dans ce cadre là que des chercheurs de l’université de Missouri on mené une étude sur plus de 700 participants (des étudiants) utilisant Facebook en moyenne deux heures par jour, au cour de cette expérience, on aurait demandé a ces derniers de noter des phrases a fin de voir si l’on peu y remarquer des signe de dépression, ce qui fus le cas, chose qui a mené a ces conclusion là de la part d’un professeur

« L’utilisation de Facebook peut être une activité saine et amusante si les utilisateurs profitent du site pour rester connecter avec la famille et les vieux amis et pour partager des aspects intéressants et importants de leurs vies. Toutefois, si Facebook est utilisé pour voir comment une connaissance va financièrement ou si un vieil ami est heureux dans sa relation – des choses qui causent de l’envie chez les utilisateurs – l’utilisation du site peut conduire à des sentiments de dépression »

Voila vous êtes donc prévenus des risques du réseau social, qu’il vaudrait d’ailleurs mieux utiliser avec modération pour ne pas tomber dans les déprime pour des photos qui pourraient même être photoshopées.

Lire aussi  Il reçoit une assez belle récompense pour avoir sauvé nos précieuses photos :

facebook-depression

Source : munews.missouri.edu