Lors de cette coupe du monde 2014, nous avons assisté à la mise en pratique des techniques informatiques durant les matchs, notamment dans l’arbitrage via la Goal Control. Si certains craignent pour ce sport si populaire de se robotiser au fil du temps l’Allemagne quant à elle continue à user des technologies à la pointe pour assurer les meilleurs résultats. Le Big-Data en est la preuve vivante. Utilisant la plate-forme du calcul intensif Hana, ce logiciel propose des simulations et des tactiques compte tenu d’infos en provenance de plusieurs sources qui rapportent les moindres données biométriques sur les joueurs ainsi que leurs déplacements et positionnements sur le terrain. Cela confère au tacticien-entraineur la capacité d’opter pour la meilleure stratégie. Il ne faut tout de même pas moins de quarante minutes pour analyser toutes les données mais on peut penser qu’à l’avenir cette durée va diminuée. L’informatique décisionnelle s’annonce donc comme l’avenir du football.

Lire aussi  Du nouveau sur le Smartphone très attendu BlackBerry Passeport