Oseriez-vous coller votre oreille à une cuvette de toilettes publiques ?

C’est la question qui fut posée à un groupe de personne au cours d’une expérience réalisée avec Buzzfeed, qui consistait à prélever un échantillon sur l’écran d’un smartphone de l’analyser par le professeur-assistant en microbiologie moléculaire et en immunologie à l’université de Californie du Sud, Mr William DePaolo et de le comparer aux analyses d’un autre échantillon prélevé sur une lunette de toilette.

Une analyse qui s’est d’ailleurs avéré assez surprenante et pas très rassurante, puisque figurez vous, que le professeur a trouvé pas moins de 10 à 12 types de bactéries et d’espèces fongiques différents sur l’échantillon du smartphone, contre seulement 3 sur celui de la lunette de toilettes, un sacré écart quand même, ce qui ne devrait pas étonner tant que ça, vu que nos mobiles sont perpétuellement en contact avec nos mains qui sont elle mêmes fréquemment en contact avec toutes sortes d’objets porteurs de germes et de bactéries en tous genres.

Ainsi vous êtes prévenus du véritable nid à microbes que constitue votre smartphones, la prochaine fois tachez d’en choisir un qui soit étanche pour le nettoyer plus facilement, ou si non il y a le liquide désinfectant pour mobiles qui coute moins cher !

Source : huffingtonpost.com

Lire aussi  Une messagerie instantanée dans l’application Youtube