Durant le mois d’octobre, Apple a mis en relief ses nouveautés dont un nouveau iMac et les nouveautés iPad. Ce n’est que discrètement que la firme de Cupertino a mis l’accent sur sa Puce, l’Apple SIM, compatible avec plusieurs opérateurs (Data uniquement).

La puce en question permet par le biais d’une application de choisir entre des offres prépayées disponibles des réseaux américains AT&T, T-Mobile, Sprint, ainsi que le britannique EE. C’est aussi valable pour les réseaux internet, la puce détectera le réseau disponible et vous épargne de changer de puce. Pourtant, quand on sait qu’Apple vend une bonne partie des produits dans le cadre de packs proposés par divers opérateurs, on comprend mieux la discrétion du lancement de la puce universelle. D’ailleurs, Apple SIM ne peut se vendre que chez Apple ou les distributeurs indépendants. D’un autre côté, l’opérateur AT&T a trouvé la solution, c’est une sorte de parrainage automatique et restrictif, du moment qu’on utilise un son réseau pour se connecter, la puce devient symbolique AT&T car on ne peut plus l’utiliser pour acheter un forfait en provenance d’un autre opérateur.

Du coup, il faudrait acheter une autre puce Apple si l’on désire jouir de cette possibilité de se connecter à plusieurs réseaux. On ne peut prédire le succès qu’aurait cette Apple SIM en attendant la réaction des autres opérateurs sur le plan concret à l’instar d’AT&T.

Lire aussi  Résultats encourageants des tunisiens au concours national de programmation TCPC :