Le Fire Phone est le tout premier smartphone à être conçu et commercialisé par Amazon, le géant du e-commerce. Ce dernier espérait percer dans le monde des smartphones et mobiles avec ce premier produit qui embarque tout de même un processeur Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,2 GHz.

Les chiffres de vente révèlent simplement un échec commercial total. En effet, la charge inscrite sur les comptes d’Amazon est de 170 million de dollars, soit l’équivalent de 306 million de dinars tunisiens, une somme énorme. Les résultats trimestriels de leur côté ne permettent nullement l’enthousiasme avec des pertes globales qui dépassent l’équivalent de 786 millions de dinars. Les investisseurs sont de plus en plus sceptiques quant au potentiel des produits high-tech d’Amazon, et la chute des actions de la firme dans la bourse de Wall Street en témoignent. Pour sauver la situation, le Fire Phone est passé de 358DT à 1,8 DT dans le cadre d’un abonnement de 2 ans sous contrat avec AT&T.

Thomas Szukutak, directeur financier d’Amazon ne s’avoue pas pour autant vaincu et déclare : “Chaque fois que vous lancez quelque chose de nouveau, les résultats peuvent être assez variables”.

 

Lire aussi  Amen Bank lance la toute 1ere banque Tunisienne en ligne :