Les récentes études effectuée par Sony Ericsson sur le marché mobile tunisien ont démontré que la Tunisie n’est pas en marge des pays maghrébins en terme de pourcentage des gens connectés mais que les tunisiens sont moins ouverts à la connexion mobile et tiennent plus que d’autres à la connexion fixe.

Type d'utilisation de l'Internet mobile sur le Smartphone en Tunisie

Type d’utilisation de l’Internet mobile sur le Smartphone en Tunisie

Les applications mobiles ne les attirent-elles pas ? Certes oui mais plusieurs facteurs s’opposent à une utilisation plus larges et plus fréquente. D’abord, les services dont les tunisiens raffolent sont accessibles via PC (Facebook, YouTube, Skype…) à des pourcentages élevés et semblent encore satisfaire les besoins du grand public avec sa diversité. Ensuite les propriétaires des smartphones sont encore septiques à la qualité de la connexion et surtout aux tarifs changeants, complexes et imprécis (dont une partie est basée sur les bonus de consommation). Les tunisiens sont de plus en plus méfiants à l’égard des offres mobiles qui cachent souvent des imperfections fondamentales, la succession des offres et l’excès de concurrence entre opérateurs avec l’absence de transparence sur les détails des tarifs mettent mal à l’aise les tunisiens et les découragent à s’abonner aux forfaits internet mobile. Enfin l’instabilité de la connexion et l’absence de service traitant sérieusement les coupures et les lenteurs de la connexion empêche l’expansion de ce service et l’accès aux différentes applications.

Il est clair enfin que l’absence de stratégie et de coordination entre les différents opérateurs renforce le renfermement des tunisiens et freine leur curiosité à exploiter plus d’applications. Il est donc impératif de collaborer pour offrir aux tunisiens une connexion et un service mobile de qualité afin d’instaurer un climat de confiance susceptible d’encourager son ouverture.

Lire aussi  Tunisie Telecom, Réseau le plus utilisé en septembre :