Il s’agit de la seconde édition de l’Arab Application Mobile Challenge qui aura lieu le 13 Octobre à l’école supérieure des communications de Tunis. Les partenaires officiaux de l’évènement sont d’un côté Ooredoo et et de l’autre L’institute of Applied Innovation de Berkeley aux USA.

L’enjeu de l’évènement est de décrocher sa place pour aller à Amman en Jordanie où il y aura la finale panarabe pour après pouvoir éventuellement participer à l’édition mondiale du challenge qui aura lieu à Barcelone, en Espagne. Cette dernière s’inscrit dans le cadre de l’University Mobile Challenge, une compétition internationale majeure dans le monde du développement des applications qui vient à la marge Mobile World Congress, entre le 2 et 5 mars 2015.

Arab Application Mobile Challenge

Au sein du Sup’Com, les candidats sont appelés à former des équipes qui vont de 2 à 6 personnes, cette règle fondamentale est bien l’unique condition à la participation. Les équipes formées seront appelées à développer une application dans un domaine bien défini qui porte sur l’éduction, le business, les loisirs ou la santé. Les demi-finalistes garantissent déjà leur place à Amman et s’ils y sont finalistes ils participeront aussi aux finales de Barcelone. Des prix très importants qui vont de près de 88.500dt pour les premiers, à 35.400dt pour les troisièmes en passant par 53.100dt pour les deuxièmes sont discernés pour les champions panarabes. Ces récompenses sont susceptibles de rendre la compétition plus rude mais plus stimulante.

L’année dernière, l’application Grant Fit qui s’inscrit dans le domaine de la santé (elle propose des doses d’insuline adaptées en fonction du régime des diabétiques) a pu intégrer le Top 15 sur l’échelle mondiale dans le cadre de l’University Mobile Challenge ce qui accroit l’espoir d’obtenir de bons résultats pour cette année.

Lire aussi  MWC 2015 : Fujitsu dévoile un scanner de l’iris pour les smartphones